arrow back
retour page métiers

Devenir
Animateur 3D

Artiste avant tout, l’animatrice ou animateur 3D intervient en aval de tout le travail graphique, propre aux designers (character designer, set designer…).

Son but : mettre en mouvement les personnages, éléments de décor et autres objets, pour leur permettre d’évoluer dans l’environnement auquel ils sont destinés.

cinéma d'animation

Parole de pro

Les films ont trouvé un bon équilibre entre les ambitions narratives, l’écriture, la durée, le contenu, les aspects plus techniques et les contraintes de fabrication… en somme, la clé de la réussite d’un projet en milieu professionnel!

Julien Blervaque
Tools and Pipelines TD
UBISOFT

 

cinéma d'animation

Parole de pro

Je me sens flattée d’être associée aux travaux de cette école merveilleuse depuis tant d’années, et quand j’en parle à mes collègues, je leur dis souvent que l’ESMA est l’une des 2 meilleures écoles, pas juste en France, mais dans le monde.

 

Shelley Page
‎Head of International Outreach
DREAMWORKS

Parole de pro

Les étudiants de l’ESMA font partie des profils qui nous intéressent. C’est une école qui a sa place depuis une dizaine d’années parmi les meilleures écoles françaises.

Sébastien Chort
CG Supervisor
BLUR STUDIO

Cursus Cinéma d’Animation

Une formation en 4 ans, Titre RNCP de Niveau I reconnue Bac+5 par l’État

Mouvements et expressions du visage sont les deux aspects sur lesquels l’animateur 3D va peser, et qui donneront tout son sens à ses compétences.

Savoir donner vie aux personnages

C’est en effet lui qui crée le mouvement, qui donne aux personnages leur gestuelle, leur cadence, et leur façon bien à eux de se déplacer. C’est aussi lui qui rythme une scène.

Quant à son travail sur les expressions du visage, il va lui permettre de développer le jeu d’acteur des personnages. Joie, surprise, rage…

L’animateur 3D connaît bien la panoplie des émotions, qu’il transmet par le biais des traits qu’il attribue à ses personnages.

Une maîtrise des logiciels d’animation indispensable

Très à l’aise sur ordinateur, et notamment sur les divers logiciels d’animation qu’il maîtrise (Maya, 3ds Max…), l’animateur 3D effectue un travail de précision, en corrélation avec les attentes du directeur artistique ou du réalisateur. Ses connaissances en physique, en anatomie et son travail d’observation, sont ses meilleurs atouts.