arrow back
retour page actualitésRetour

Les 40 ans du festival international du court métrage de Clermont-Ferrand


Actu Générale . 26 Fév. 2018

C’est le festival le plus important dans le monde dédié aux courts-métrages et cette année, c’était aussi son 40e anniversaire ! Avec pas moins de 160 000 films enregistrés et 3500 professionnels présents, le dernier festival international du court métrage de Clermont-Ferrand s’est tenu du 2 au 10 février.

C’est le festival le plus important dans le monde dédié aux courts-métrages et cette année, c’était aussi son 40e anniversaire ! Avec pas moins de 160 000 films enregistrés et 3500 professionnels présents, le dernier festival international du court métrage de Clermont-Ferrand s’est tenu du 2 au 10 février.

Une programmation impressionnante

Cette dernière édition ne comptait pas moins de 75 films en compétition internationale, 54 films en compétition nationale et 25 films en catégorie Labo (projets expérimentaux). Avec le chef étoilé aveyronnais Michel Bras présent dans le jury, la gastronomie était cette année à l’honneur avec une rétrospective intitulée « Tous à table ».

Les spectateurs ont également pu profiter de programmations dédiées à la Suisse, à l’Afrique et aux acteurs qui ont fait leur premier pas au festival. Il s’agissait également des 25 ans de Groland, dont l’équipe était présente afin de proposer de « l’alcool de pneu » et une programmation spéciale nommée « Cinégro » ! De nombreuses Master Class étaient aussi organisées, dont une sur les effets spéciaux en présence de Rodolphe Chabrier, l’un des fondateurs du studio parisien Mac Guff Ligne, accompagné du réalisateur Olivier Mégaton (Le transporteur 3, Taken 2) pour évoquer leur collaboration sur plusieurs longs-métrages.

Une autre Master Class se concernait sur l’art d’écrire des scénarios, orchestrée par le jeune réalisateur et scénariste sud-coréen Na Hong-Jin (The Chaser, The Strangers).

Les prix

Les grands prix du jury 2018 ont été décernés au film d’animation « Kötü Kiz » (méchante fille) réalisé par Ayce Kartal, en compétition nationale, à « Drzenia » une fiction polonaise réalisée par Dawid Bodzak en compétition internationale, et au documentaire expérimental « Retour » de Pang-Chuan Huang. De nombreux réalisateurs démarrent leur carrière par le court métrage ; Jacques Tati était par exemple venu défendre la discipline en 1980 en expliquant que s’il n’avait pas fait ses 5 courts métrages, il n’aurait jamais réalisé « Jour de Fête ».

Si l’occasion se présente, n’hésitez pas à vous rendre à ce festival qui constitue une semaine de découverte cinématographique étonnante et un immense festin pour l’esprit et l’inspiration !

3 films de l’ESMA sélectionnés en catégorie « Jeune Public » du Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand !

En effet, Achoo, Ice Pepper & Made In France, ont été sélectionné en catégorie « Jeune Public » du Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand ! (une catégorie hors compétition du Festival). Ces films ont été projeté lors des « Séances Jeune Public », réservées notamment pour les enfants spectateurs.