arrow back
retour page actualitésRetour


conferences . 19 Déc. 2017

Nous avons eu le plaisir d’accueillir ce mardi 19 Décembre à l’ESMA de Toulouse, Cécile Steinlein et Estelle Ducarteron du studio Mikros Animation. Elles ont donné une conférence à nos étudiants en cinéma d’animation 3D, nous leur avons donc proposés de bien vouloir se prêter à une petite interview.

Nous avons eu le plaisir d’accueillir ce mardi 19 Décembre à l’ESMA de Toulouse, Cécile Steinlein et Estelle Ducarteron du studio Mikros Animation.

Elles ont donné une conférence à nos étudiants en cinéma d’animation 3D, nous leur avons donc proposés de bien vouloir se prêter à une petite interview.

ESMA : Avant de commencer cette interview pouvez-vous briévement vous présenter chacune votre tour ?

Bonjour, je suis Cécile Steinlein, actuellement en charge de la communication et de la relation aux écoles chez Mikros Animation.
Bonjour, Estelle Ducarteron, recruteuse pour Mikros.

ESMA : Que pensez-vous de cette école ?

L’ESMA propose une formation complète aux étudiants. Il y a une très bonne ambiance au sein des différentes promotion. Les élèves s’entraident, ils sont agréables et curieux : ont sent qu’ils ont l’envie de réussir.

ESMA : Serait-il possible de me faire un résumé de ce dont vous avez parlé dans votre conférence de ce matin aux étudiants ?

Nous avons parlé de plusieurs points :

– Présentation du studio VFX
– Technicolor
– Présentation de Mikros Animation
– Nos studios
– Nos projets livrés
– En production
– Nos projets futurs ?
– Notre organisation
– Vie du studio
– Comment postuler
– Questions/réponses

ESMA : Y a-t-il eu des questions qui sont revenues plus que d’autres ?

Les questions qui sont souvent revenues ont été :
– qu’est-ce-qu’il fallait faire pour intégrer le studio
– quel est le bon timing pour postuler pour les stages
– quel est le bon format de demoreel qu’il faut envoyer, faut-il séparer lors de l’envoie certaines demoreel suivant le département
– et quelles sont les attentes du studio

ESMA : Qu’est-ce que vous pensez de manière générale des courts-métrages de l’ESMA ?

Les courts-métrages sont d’un très bon niveau en général, surtout en animation. L’ESMA forme chaque année des artistes qui sont capable de tavailler sur de grosses productions.