arrow back
retour page actualités

Chanel s’associe au géant britannique Farfetch


Actu Générale . 27 Mar. 2018

La marque aux deux C a toujours été réticente à la vente en ligne, et pourtant elle s’associe aujourd’hui à Farfetch, le pure player de la vente de produits de luxe, faisant ainsi un pas inattendu vers une nouvelle forme de communication digitale

La marque aux deux C a toujours été réticente à la vente en ligne, et pourtant elle s’associe aujourd’hui à Farfetch, le pure player de la vente de produits de luxe, faisant ainsi un pas inattendu vers une nouvelle forme de communication digitale.

Un premier pas vers le commerce en ligne ?

Même s’il s’associe à une plateforme de vente en ligne, Chanel ne prévoit tout de même pas de s’attaquer au e-commerce tout de suite. Il est prévu que les équipes de Farfetch développent pour Chanel « un éventail de services digitaux (pour offrir aux clients du groupe) de nouvelles expériences et des services personnalisés » d’après ce que les deux partenaires ont révélé dans un communiqué.

En effet, il s’agira d’une assistance personnalisée sous forme d’application mobile qui permettra trouver plus facilement un article. Il faudra toutefois toujours vous rendre dans l’une des boutiques pour vous procurer un vêtement de la marque.

Les enseignes de luxes partent enfin à la conquête du web

À l’heure où beaucoup d’entreprises optent pour une stratégie de communication à 360°, le domaine du luxe possède un certain retard digital par rapport aux autres secteurs d’activité. En effet, chez ces marques qui s’adressent à un public très ciblé et restreint, la stratégie digitale est souvent délaissée au profit de stratégies de communication beaucoup plus traditionnelles, notamment le bouche-à- oreille.

Ces dernières années, on a tout de même pu constater une évolution car la plupart des enseignes haut de gamme progressent en termes de community management et sont présentes sur au moins un réseau social, notamment les plus visuels tels que Pinterest.

Même si de nombreuses marques telles que Chanel ont jusque-là refusé d’être très présentes sur le web, la jeune clientèle des enseignes de luxe est en quête perpétuelle de nouvelles expériences digitales, les obligeant à faire preuve de créativité pour s’adapter àleur demande tout en restant fidèles à leurs propres valeurs.