Micro-Agence La Fourmilière



09 Déc. 2016 / Montpellier / communication digitale
En préambule nous vous proposons une interview réalisée avec les étudiants de Bachelor Design et Stratégie Digitale à l'origine de la création de la micro-angence La Fourmilière, (Benjamin Bon, Ségolène Martinez, Sébastien Pastor et Lucas Sarzi) :

ESMA : Qu'est ce qu'une micro-agence pour vous ?

La Fourmilière : "Une micro-agence est en fait quasiment la même chose qu'une agence professionnelle classique, sauf que celle-ci se passe au niveau "étudiant" et a pour but de faire vivre la même expérience que le milieu professionnel tout en bénéficiant du tutorat des professeurs. Nous devons démarcher de réels annonceurs qui ont des besoins en communication ou en création graphique, répondre à leurs besoins par des solutions stratégiques alliant web, print, motion design et community management."

ESMA : Qu'elle était précisément le travail initial demandé ?

La Fourmilière : "Notre travail initial est donc de faire vivre notre studio, d'une part par les annonceurs mais aussi par notre community management sur les divers réseaux sociaux afin de faire connaitre notre activité et démarcher de nouveaux annonceurs.
Au sujet de l'exposition, il nous a été demandé de créer un évènement pour promouvoir notre agence, au sein d'un public cible, et ainsi viraliser le trafic digital de la Fourmilière. Cet évènement sera relayé sur les réseaux sociaux (snapchat, facebook, instagram) et une vidéo alliant prise de vue et motion design sera répandue sur les réseaux après l'évènement pour renforcer l'image de l'agence".

ESMA : Quels sont vos ressentis personnels ainsi que les difficultés rencontrées ?

La Fourmilière : Nos ressentis personnels sont assez simples : l'expérience de la micro-agence nous permet d'avoir une réelle expérience professionnelle, ou chaque membre endosse une responsabilité et se doit d'être le plus efficace à son poste (on compte un chef de pub, un motion designer, un web designer et un community manager). C'est donc une chance de faire ses preuves de manière professionnelle, mais aussi de se rendre compte de la totalité des facteurs a gérer (création d'une identité visuelle, gestion des impressions de cartes de visite, d'affiches et différents supports avec l'imprimeur, gérer un brief de client, gérer un budget, gérer un calendrier d'actions, etc, etc.)

Après cette petite introduction, nous allons vous décrire qui compose ce groupe, le concept, l'exposition, les supports et mises en place.

Le groupe la Fourmilière :

C'est un studio de création graphique, créé dans le cadre des micro-agences Bachelor, composé de quatre membres: Benjamin Bon, Ségolène Martinez, Sébastien Pastor et Lucas Sarzi. Ils ont construit leur studio dans un but précis : la cohésion artistiques sous la bannière de l'urbain et de la jeunesse dynamique que compose leur ville de Montpellier.

Le concept :

Leur concept est simple, basé sur le schéma d'une fourmilière, leur activité vise à faire sortir de l'anonymat tout en étant dans une relation de confiance.  La fourmilière est force de propositions créatives et innovantes alliant stratégie digitale, créations graphiques web et print, ainsi qu'un pôle motion design afin de dynamiser les activités promotionelles sur les reseaux sociaux.
Il est important également de parler de l'exposition "Insectes Sociaux" qui repose sur le concept de proposer un contenu participatif. En effet, les travaux exposés seront d'une part issus des membres du studio de création mais nous allons aussi demander la participation des élèves de l'ESMA qui seront invités à accrocher leur travaux les plus pertinents. Nous allons ainsi proposer une exposition qui s'ouvre à tous les horizons artistiques (DG, DE, 3D) le tout dans le sens de notre thématique: l'Urbain.

L'exposition :

Prévu la deuxieme semaine de la rentrée 2017 (date potentiellement variable), l'exposition Insectes Sociaux investira l'ESMA du 2nd niveau jusqu'au 3eme ainsi que la caféteria. D'une part nous souhaitons laisser libre le rez-de-chaussée afin de ne pas géner les MANAA dans leur travaux de grands formats et autres expérimentations plastiques. Ainsi le niveau des DG/Bachelor ainsi que celui des 3D sera investi par un accrochage de travaux (10 à 20 pièces par niveau selon leur taille). Il est important pour nous de faire un travail de recensement auprès des élèves afin de récolter les différentes pièces, les sélectionner selon la pertinence en rapport avec la thématique.

Les supports et mises en place :

Comme il a été dit précédemment, une signalétique et un système de plaquettes seront distribuées à l'entrée de l'exposition. Ce support aura pour vocation d'une part d'informer le spectateur de sa position au fur et à mesure de son avancement, mais il lui permettra aussi d'avoir les informations nécessaires à la compréhension de l'exposition et de l'accrochage. En effet, un jeu de lumière évolutif sera mis en place (un début assez calfeutré qui laissera peu à peu révèler la lumière pour mettre en exerge les travaux et donner ainsi la sensation au spectateur de sortir de terre). De plus il sera intéressant pour le spectateur d'avoir sous les yeux les noms des artistes exposés ce qui limite donc les frais d'impression et d'accrochage au niveau des encarts.

PARTAGER
Micro agence La Fourmilière
La Fourmilière
Maquette Exposition la Fourmilière
La Fourmilière
Maquette Exposition la Fourmilière