Lucasfilm, présente son nouveau format OpenSource : MaterialX



19 Jui. 2017 / / cinéma d'animation
À quelques semaines de la prochaine édition du Siggraph (édition à laquelle Asteria est en sélection officielle), le studio Lucasfilm vient d’annoncer le lancement d’un nouveau standard open source, dédié à l’échange de données entre différents logiciels ou différents moteurs de rendu.

Initialement développée en 2012, ce nouveau format a notamment été utilisé par le légendaire studio Industrial Light and Magic dans la production du film StarWars The Force Awaken, ainsi que du projet interactif Trials on Tattoine.

Le format MaterialX

Ce format MaterialX permet de faciliter l’échange de données entre les matériaux, les shaders, les lumières ou tout autre élément contribuant au rendu d’une scène 3D. S’il risque de falloir attendre encore un peu pour voir ce nouvel outil implémenté dans les principaux logiciels et moteurs, on peut enfin se mettre à rêver d’un temps où il sera enfin facile d’échanger des données entre deux moteurs de rendu, et alors obtenir des résultats identiques.

Si le code source de MaterialX n’est pas encore disponible à cette heure, les ingénieurs du studio ainsi que les partenaires de l’initiative, et pas des moindres, The Foundry et Autodesk, proposent de consulter les spécifications techniques sur un site officiel dédié à ce nouveau format et spécialement lancé pour l’occasion. Des informations plus précises devraient arriver dans l’été à la suite du Siggraph.
PARTAGER
Lucasfilm LTD
Industrial Light & Magic
StarWars The Force Awaken
Format MaterialX
Trials on Tattoine