Lancement de la première Biennale de design à Londres



08 Sep. 2016 / / design d'espace
Est-il encore possible, dans notre monde en proie au désenchantement, de croire aux utopies ?
La question est le thème de cette première édition de la Biennale du design de Londres (du 7 au 27 septembre 2016), en hommage au 500e anniversaire de la publication de l'ouvrage du philosophe et humaniste anglais Thomas Moore, L'Utopie.

Des solutions innovantes pour transformer notre futur

Le design semble une arme de taille pour réanchanter notre monde et trouver des solutions aux problèmes concernant la planète : écologie, pollution, conflits, raréfaction de l'eau potable, immigration... 37 pays ont été invités pour démontrer qu'il existe des solutions innovantes pour penser notre futur.  

Démonstration autour d'installations, de prototypes, de créations....

Le designer, engagé pour la planète

L'architecte mexicain repense les périphéries des villes comme solutions aux problèmes d'immigration et de l'accroissement des populations, les Israéliens Yaniv Kadosh et Sharona Merlin ont inventé un système pour distribuer l'aide de première urgence dans des zones de catastrophe, l'équipe turque a conçu une machine à vœux, le Français Benjamin Loyauté s'intéresse à la mémoire des populations syriennes en recueillant leurs souvenirs et en y associant des bonbons reproduisant une idole antique énigmatique, des "mémoires sucrées"...

Un langage international

Pour le Président de la Biennale, Sir John Sorrell : "La Biennale de Design de Londres célèbre le design comme un langage international compréhensible par tout le monde. Il ne connaît ni limites, ni frontières. Partout dans le monde, les pays et les villes réalisent que la créativité, avec le design comme pièce maîtresse, peut jouer un rôle vital pour apporter des solutions aux problèmes qui affectent la vie de tout un chacun.” Démonstration à Somerset House. 
PARTAGER
London Design Biennale 2016
London Design Biennale India 2016
LDB Israel 2016