Les élèves de l'ESMA Montpellier à Paris



24 Fév. 2017 / Montpellier / cinéma d'animation
Le 23 et 24 Février derniers les élèves en 1ère et 2ième année du cycle pro d'animation 3D sont partis à Paris avec Jean-Marc Urquidi, professeur d'expression plastique et Marc Lambert, professeur de dessin et d'illustration. 

Les voyages

Les voyages comme Clermont-Ferrand l'an passé ou Paris cette année sont importants pour plusieurs raisons :
- d'une part ils permettent d'ouvrir, d'emmener l'école, le cours vers l'extérieur.
- d'autre part ils sont un moyen de fédérer les étudiants des différentes classes autour d'une seule et même section.

Les expériences artistiques sont souvent transmises ou échangées avec les étudiants, dans le voyage c'est une expérience vécue ensemble qui existe et elle permet un échange différent.

Au programme du séjour

- le musée d'Orsay
- le musée Marmottan
- le musée Rodin
- exposition Disney au musée Art Ludique

L'exposition Disney

L'exposition Disney a mis en évidence l'ensemble des phases essentielles de la pré-production des films.
Chaque étudiant a été séduit et emporté par les esquisses, les recherches de « concept art » etc...
Mais ils ont également eu la sensation d'entrer un peu plus dans l'arrière boutique, dans l'espace privé et caché de Disney.

Les étudiants ont pu percevoir la qualité des propositions graphiques et surtout les méthodes de travail. Cela leur a permis de faire le lien avec tout ce qu'ils ont pu faire en cours.

Les autres expositions

Monsieur Jean Marc Urquidi, professeur d'expression plastique a perçu que lors de l'ensemble des expositions : "c'est l'art moderne qui a été présent" et  que "la confrontation directe des œuvres juste devant notre regard avec leur échelle et leur matière, parfois aussi avec les esquisses préparatoires, les grisailles ou les modelages en terre qui préparent la future sculpture".

Bilan de ce voyage

D'après Monsieur Jean-Marc Urquidi : "le programme prévu était dense mais il était surtout important pour lui que chaque étudiant s'approprie la visite, le rythme de son regard, le rythme de son pas, le rythme de la discussion avec les autres..."

Il affirme également "qu'il n'avait pas été demandé un travail particulier sur place ni un compte rendu écrit ou dessiné du voyage, mais pourtant les carnets de croquis ont été sortis".

PARTAGER
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris
Paris