Le premier photomaton 3D



30 Jan. 2013 / Montpellier / cinéma d'animation
Lancé pour la première fois en novembre dernier au Japon lors du salon Eye of Gire de Tokyo, la société Omote 3D a dévoilé une évolution notable de ce bon vieux photomaton. Elle propose
ainsi un service de scan 3D et d’impression de figurine basée sur les données capturées du sujet. La société française Digiteyezer a très récemment présenté une solution équivalente, installée dans le centre commercial Fashion Village de la ville de Toulouse. Si l’usage de ce service baptisé EasyTwin
reste encore limité pour un usage personnel, il pourrait bien rendre de grands services à des studios de production d’effets spéciaux ou de jeux vidéo et même des projets d’étudiants, leur permettant de réaliser des avatars 3D en toute simplicité.
digiteyezer.com
PARTAGER
image default