Le Vérone de vente-privée habillé par Pucci De Rossi



10 Avr. 2016 / / design d'espace
Coincé entre le pont de l'A1 au niveau du Stade de France et la sortie vers le nouveau quartier d'affaires de la Plaine Saint-Denis, l'immeuble de vente-privée ne ressemblait pas à grand-chose. Son propriétaire, le collectionneur Jacques-Antoine Granjon lui a donné une nouvelle aura.


Une résille lumineuse de 1950 LEDs
 
Alors que les intérieurs ont été réhabilités par l'architecte Jean-Michel Wilmotte, la façade est entièrement métamorphosée avec cette résille enveloppante du designer et plasticien Pucci De Rossi. Constellée de 1950 points lumineux (LEDs) et parée d’un écran haute définition de 102 mètres carrés, elle s'anime lorsque la nuit tombe en un spectacle hypnotique.


Le Vérone, un hommage à son créateur
 
L'immeuble est aujourd'hui baptisé Le Vérone, en hommage à Pucci De Rossi qui signe là sa dernière œuvre à laquelle il travaillait encore à la veille de sa mort en juillet 2013. Il s'agit également d'un hommage de Jacques-Antoine Granjon qui suit le sculpteur depuis leur rencontre en 1990 au Salon de Mars, comme l'attestent les œuvres disséminées dans les locaux historiques de vente-privée à la Plaine Saint-Denis, où il est aujourd'hui propriétaire de 6 bâtiments. 


Crédits photos : Olivier Roller & Vincent Fillon 
PARTAGER
Jacques-Antoine Granjon
Hall d'accueil du Vérone vente privée immeuble
Extérieur nuit du Vérone
Cafétéria du Vérone