Le StoryBoard



06 Mai. 2016 / / cinéma d'animation

Vous avez  une idée lumineuse - et oui ! ça n’arrive pas qu’aux autres! - votre histoire mérite, vous semble-t-il, d'être contée, racontée par l'image. Il reste maintenant à noircir du papier, à donner du liant, de la vie, à mettre en musique imagée votre texte...

Bref : vous devez rédiger votre storyboard ! 

Story-board : définition

Le StoryBoard (aussi appelé chemin de fer en français) désigne une suite de dessins correspondant chacun à un plan et permettant (lors de la préparation d'un film) de visualiser le découpage.

L'organisation : dessinez votre scénario

L’organisation de votre production constitue un critère fondamental de la réussite de votre film. Ne partez pas à l’aventure de manière incontrôlée, désordonnée ! Step by step, échafaudez votre projet : scénario développé (séquences, scènes, plans, personnages), script avec dialogues dans leur contexte, il faudra ensuite réaliser votre story board, c’est-à-dire la version illustrée avec des dessins de votre scénario. Une étape incontournable dans la pré-production. 

Le story board est une bande dessinée

Une  approche visuelle avec des illustrations qui décrivent les plans de votre film. Minimaliste ou plus élaboré en détaillant le film plan par plan, le story-board, c’est  la «  bande dessinée » dont tout le monde se servira lors du tournage.

Le chemin de fer

Chaque scène ou séquence est découpée en plans et à chaque plan correspond une image. On découvre alors dans le storyboard une succession de saynètes. Un chemin de fer, un découpage page par page de votre film.

C’est une sorte de conducteur dans lequel on peut voir grâce à un dessin la durée prévue du plan, les mouvements de camera choisis, plan d’ensemble, plan rapproché…angle normal, en contreplongée… C’est l’art de montrer ce que vous voulez raconter… de préciser vos intentions en déterminant les éléments majeurs et les actions de chaque scène.

Un support de référence pour le scenario

Le story board est évolutif. Il s’affine au fur et à mesure du temps pour tendre vers la version finale de votre projet. C’est un outil de référence lors de la production du film ! 

Oui mais, vous n’avez pas un bon coup de crayon. Aïe !  Pour tout dire, le dessin ressemble à du Javanais pour vous. Rassurez-vous le story board ne vous est pas interdit.

Logiciels pour faire des storyboards

Des logiciels gratuits ou payants vous tendent les bras et pallieront largement vos insuffisances de dessinateur. Voici une liste loin d’être exhaustive donc par essence subjective. 

Logiciel de storyboard gratuit

Storyboard Generator

Pour les portes monnaies percés, "Storyboard Generator" avec son interface simple et facile à comprendre est idéal pour un première prise en mains. Attention : bibliothèque limitée et lenteur. Mais ce logiciel  a fait ses preuves. Il est entièrement gratuit tout comme “Celtx” avec sa prise en mains facile.

Logiciels de storyboard payants

Toon Boom Storyboard Pro

Côté payant, "Toon Boom Storyboard Pro", un des outils les plus connus, Ccmme son nom l’indique (toon), ce logiciel est fait pour le dessin et les gens de l’animation, un incontournable, un must dans son domaine (410 euros par an, 51 euros par mois).
Afin de vous faire la main et de bien tester le logiciel, Toon Boom propose d'essayer le logiciel pendant 21 jours.

Storyboard artist studio 5

"Storyboard artist studio 5 » navigue dans un ordre de prix très supérieur (885 euros). Cependant le concepteur propose plusieurs versions qui donnent la possibilité de ne pas acheter les options dont vous n’avez pas besoin. Un système évolutif qui permet d’acheter ce logiciel à partir de 220 euros sous l’appellation “Storyboard Quick”.

Vous voilà parés ou presque pour mettre en valeur votre idée lumineuse. Good luck!

PARTAGER
Storyboard ESMA
Film
Storyboard