Shannon Aouatah-Morer
guillemets
Si la mélancolie peut être perçue comme un état lourd et morne, il y
a au-delà de cette condamnation une notion propre à l'art, celle d'une
mélancolie créatrice et savante. Une ambiguïté entre joie et tristesse qui lui procure une force indéniable à travers l'acte photographique.
Dans cette quête du journal intime et dans ses banalités, la
mélancolie apparaît aux yeux du regardeur comme une note de
musique muette. Elle dévoile les aspects d'un moi intérieur profond,
qui s'expose à l'autre sans aucun tabou et qui tente par son art de
laisser une empreinte sur la vie et l'expérience de chacun.