"A la ligne", projet de design d'espace

Réalisé par :
Anthony Gallien



Maquette pour le projet de marché flottant
- Les 4 canaux à Palavas-Les-Flots - 

"C'est un projet d'école dont le but était la réalisation d'une extension et la restructuration d'une maison de ville (type années 40) à Montpellier.

Description du projet

Dans un angle de rue du Ciste Rose à Montpellier, est implantée une maison de type classique avec un jardin composé de plusieurs types de plantes. La demande était de réaliser une extension à partir de cette habitation et de réorganiser l’intérieur.

Il fallait un séjour, une – grande salle à manger, une– cuisine ouverte (car la famille aime recevoir), un WC commun, une chambre; une– salle d’eau avec –WC, une chambre simple, une extension, une terrasse, ainsi qu’une entrée « sas ». La toiture est composée d’une charpente en bois doublée d’un faux-plafond. Le terrain est en pente, (l’entrée étant au plus bas). Un espace en bois pourris devait être supprimé.

Réalisation d'une maquette 

J’ai choisi de travailler sur une extension qui a pour principe d’étirer le toit. Une des pentes du toit est prolongée en verre puis, retombe à terre, incliné. Dans cette enveloppe se situe l’extension. D’ailleurs, cette extension à proprement parlé est une mezzanine dans laquelle se situe un espace détente, de calme et de repos, bref du Zen ! Ce coin bibliothèque surplombe le quartier de ses 3,60 mètres de hauteur. Les WC commun ainsi que la chambre simple sont enveloppés d’un cube blanc reprenant l’idée de l’extension, mais cette fois, vers l’intérieur.

La touche en plus 

Le point culminent de ce toit en verre ne dépasse pas le terrain du propriétaire.
Des stores sont mis en place sur les calepinages des parois de verre dans la chambre afin d’occulter la lumière extérieure. Certaines plaques de polycarbonate du calepinage des façades vitrées, peuvent être opaques à l’aide d’une commande qui contrôle l’intensité de de la transparence de la surface vitrée.

L’aération de la maison se fait par un puit canadien relié du jardin à l’intérieur de la maison, ce qui recycle l’air, et surtout régule la température naturellement.
Les canalisations étant déplacées, une tranchée dans le sol sera effectuée afin d’assurer l’écoulement des eaux dans les pièces d’eau.

Une tranchée a été effectuée dans la toiture afin d’y positionner l’extension. Donc deux fermes ont été ajoutées afin de renforcer la structure de la charpente. J’ai, d’ailleurs, choisi de laisser apparente cette charpente et de supprimer le faux-plafond par rapport au positionnement de l’extension, ainsi qu’à l’esthétique du projet."

Réalisé en 2016 par Anthony Gallien
2e année Design d'Espace à l'ESMA 
PARTAGER
esma ecole design espace
esma design interieur
esma ecole architecture