Charlotte Perroux



cinéma d'animation


Animatrice 3D MPC

Vancouver
Contact


Dans le grand bain chez MPC


Diplômé de l’ESMA Nantes en 2017, Charlotte Perroux avait travaillé sur le court métrage "Achoo". Quatre mois seulement après l'obtention de son diplôme elle a été embauchée par le studio MPC au Canada. Une nouvelle preuve de l’adéquation de la formation ESMA avec le milieu professionnel.


Je reviendrai à Montréal chantait il y a une trentaine d’années Robert Charlebois. Pour Charlotte Perroux, il ne s’agit pas d’un retour mais d’un aller simple vers le pays à la feuille d’érable, très exactement à Vancouver. "Cela a été plus vite que je ne le pensais. J’ai postulé en ligne sur leur site. Après l’obtention de mon diplôme j’ai postulé dans bon nombre de studio dont MPC. Ce sont eux qui ont été les plus réactif. Suite à un entretien ainsi qu’un petit test d’animation j’ai rapidement eut une confirmation. Entretemps d’autres studios m’ont également manifesté leur intérêt mais je m’étais déjà engagé auprès de MPC en tant qu’animatrice 3D, je m’occupe donc principalement d’animer des personnages."

Aquaman, la première mission

MPC tout simplement l’un des meilleurs studios d’animation au monde qui peut se flatter d’avoir réalisé les effets spéciaux des plus grands blockbusters américains depuis 25 ans tels qu’Harry Potter, X Men, Transformers… "Je travaille actuellement sur Aquaman et je vais probablement contribuer aux productions suivantes."
Entre MPC et l’ESMA, ce sont aussi des liens privilégiés. « Et pour cause la formation de l’ESMA est très complète et nous permet d’intégrer de nombreux procédés techniques, scénaristiques et esthétiques nécessaires à la création d’un film. Et d’ajouter : "rigueur et ténacité sont des qualités essentielles que j’ai pu mettre à l’épreuve au cours de ces 3 années d’études."

La passion comme moteur

Charlotte Perroux a donc traversé l’Atlantique avec appétit.  "C’est cliché mais je pense que le plus important est d’aimer ce que l’on fait, tout simplement.  Être passionné, c’est le critère numéro 1 pour réussir, c’est ce qui nous pousse à aller toujours plus loin, à faire au mieux et à s’accrocher quoiqu’il arrive."
Une démarche payante pour la jeune femme, portée par la formation d'expertise très complète de l’ESMA qui assure plus que jamais la réussite des étudiants une fois diplômés.


Voir les travaux de Charlotte Perroux :  Linkedin, compte Vimeo, compte Artsation.
PARTAGER